Le kitesurf, l’autre façon de glisser sur l’eau


Le kitesurf, appelé aussi planche aérotractée ou encore planche volante, concerne un sport permettant de monter à la surface de l’eau. L’appareil est destiné à être lié à un cerf-volant connu comme « aile » ou « voile ». À noter que la planche peut prendre différentes formes : symétrique, sans avant ou arrière, imitant un petit surf ou un wakeboard, etc.  

Le kitesurf c’est tout un équipement

La pratique du kitesurf fait appel à de nombreux types d’équipement. La planche est le premier matériel à ne pas prendre à la légère, avant d’exercer cette activité. Il existe, en effet, trois différents types de planches, notamment le Directional-Boards ou Waveboards, le Twin Tips ou Bibies et le Mutant-Boards.

kitesurf.jpg

La barre s’utilise pour assurer la sécurité du surfeur. Mais, son principal rôle reste de relier celui-ci à la voile de traction. Trois principaux systèmes de barre sont disponibles, notamment les 4 lignes, 5 lignes et 2 lignes. La voile, les softkites et les tubekites sont également des accessoires indispensables dans la pratique du kitesurf. Par ailleurs, d’autres accessoires doivent ne pas être pris à la légère dans cette activité, notamment le trapèze, le boardleash, le casque, le gilet néoprène, les chaussures spéciales et les lunettes de soleil.

Comment bien choisir son spot ?

Le spot de kitesurf se définit comme l’endroit où les kitesurfeurs pratiquent leur activité favorite. Il n’est pas difficile de trouver un spot dans sa propre région. Mais, l’idéal est de pratiquer l’activité dans un endroit connu par l’étendue et la qualité des eaux.

spot-kitesurf.jpg

Ainsi, il est fort possible de profiter des fortes sensations sortant de l’ordinaire en glissant sur l’eau. En France, certains endroits sont plébiscités par de nombreux kitesurfeurs, notamment le lac de Vassivière dans le Limousin, le berceau du kitesurf en Languedoc-Roussillon, les côtes landaises et la Corse.