Le canyonisme, plusieurs sports en un


Le canyonisme appelé aussi canyoning est une discipline qui se pratique en pleine nature. Il fait partie des activités à sensations. Cette discipline est basée sur un principe simple, dont de parcourir à partir de l’amont vers l’aval.

Un mélange d’alpinisme et de sport d’eaux vives

Le canyonisme est un sport proche de la randonnée pédestre, de la spéléologie, de l’escalade et de l’alpinisme. Mais, il peut aussi prendre la forme des sports d’eaux vives. La pratique de ce sport se fait par la progression à travers un lit de cours d’eau partant d’un faible débit jusqu’au plus haut degré. Le canyonisme peut ainsi amener un participant à partir d’une eau très calme vers les gorges ou ravins.

canyonisme.jpg

Parfois, il oblige à passer à des cascades d’une importante hauteur (jusqu’à 350 mètres en France métropolitaine). Les adeptes du canyonisme doivent, en effet, parcourir successivement de nombreux types de sites, notamment les canyons, clues, casquades, défilés, rious, gorges, vallons rivières, ruisseaux et combes. Ainsi, ils doivent s’attendre à des gestes variés : la marche, la nage, l’escalade, les sauts, les glissages et la descente.

Où faire du canyonisme en France ?

De nombreux vacanciers se rendent tous les ans en France pour pratiquer le canyonisme. L’Hexagone abrite différents types de spots réservés à cette activité. Parmi les plus plébiscités des touristes se distinguent le Canyon de cluses avec une descente de 150 mètres de dénivelés, le canyon des Ecouges d’Isère qui se trouve à quelques kilomètres de Grenoble, le canyon du Chassezac de Lozère et sa gorge profonde de 300 mètres, le Canyon du Llech des Pyrénées, les gorges du Loup situées dans le département des Alpes-Maritimes, le canyon de la Maglia qui se trouve sur le territoire de la commune de Breil-sur-Roya et Canyon de Chichin et de Fressinières situé en plein centre du parc national des Ecrins.

gorges-du-verdon.jpg